Royaume uni (vidéo) : des députés exigent la libération de Tommy Robinson

Les dirigeants du groupe Europe des Nations et Liberté ont tenu une conférence de presse sur l’emprisonnement de Tommy Robinson le 30 mai. Les députés appellent le gouvernement britannique à libérer immédiatement Tommy Robinson.

Janice Atkinson, eurodéputée britannique indépendante, et Marcel De Graaff, eurodéputé néerlandais du Parti pour la liberté, n’ont pas mâché leurs mots en déclarant que l’état actuel de la Grande-Bretagne ressemble davantage à un État policier qu’au bastion de la liberté d’expression. .

De Graaff : “Pensez-vous vraiment que cette affaire de Tommy Robinson concerne l’outrage au tribunal ? Il s’agit de garder cette information loin du grand public.”

“C’est dommage que le gouvernement, la police, la justice et les autorités locales n’aient pas agi avec autant d’empressement et de rapidité pour les filles qui ont été systématiquement abusées sexuellement pendant plus de 20 ans par des gangs de violeurs musulmans, comme Tommy Robinson” dit Atkinson.

Elle poursuit : “Depuis 1997, avec la loi sur les droits de l’homme de Blair, l’introduction des lois sur les crimes de haine, lentement, nous sommes entrés dans un état quasi totalitaire. C’est un mensonge que le public n’achète plus. Des classes laborieuses aux millénaires, à ceux de couleur, sikh, hindou, chrétien ou autre, ou de non foi. Nous soutenons Tommy et demandons sa libération. Nous devons le faire pour l’amour de nos enfants. ”

Au cours de la conférence de presse, M. De Graaff a déclaré catégoriquement que «le discours de haine est le nouvel instrument juridique pour faire taire l’opinion indésirable, dissimuler les crimes, faire taire l’opposition politique. La soi-disant guerre légale du jihad. L’outrage au tribunal est devenu un instrument de plus pour réduire au silence la liberté de la presse et la liberté d’expression, pour couvrir les crimes horribles et la complicité des autorités locales et nationales. ”

Il décrit ensuite les mesures extrêmes prises par le gouvernement pour protéger du grand public les nombreux crimes contre les femmes et les enfants, les mutilations et les viols de femmes non musulmanes, afin de dissimuler la véritable nature de l’islam.

“Pensez-vous vraiment que cette affaire de Tommy Robinson concerne l’outrage au tribunal ? Il s’agit de garder cette information loin du grand public.”

“L’établissement fait taire les voix de ceux qui dévoilent la vérité. Kevin Crehan a laissé un sandwich au bacon à l’extérieur d’une mosquée. Le tribunal l’a condamné à un an de prison, parce que cela était considéré comme un acte de terreur. Il a été retrouvé mort dans les cinq mois”, a déclaré De Graaff.

Les deux députés ont appelé à la libération immédiate de Tommy Robinson, pour sa sécurité et sa protection. Jusqu’à présent, le gouvernement britannique n’a rien fait de tel, malgré les protestations et plus de 560 000 signatures sur une pétition pour libérer Tommy.

En fait, hier, ils ont annulé, sans explication, la visite de sa famille à la prison pour confirmer sa sécurité.

Sources : – Suavelos

Voice of Europe

APPEL AUX DONS !

Vous pouvez nous soutenir dans notre nouvel aventure. Chaque don compte.

Soutenir Kahlenberg via le compte paypal de civilwarineurope

Donate Button with Credit Cards



Catégories :Royaume Uni

%d blogueurs aiment cette page :