France : le professeur égorgé à Courbevoie victime d’un islamiste. Son facebook montre une femme décapitée

(…) Il en voulait à ce professeur d’anglais de 66 ans, de nationalité irlandaise, d’avoir « fait un dessin qu’il aurait diffusé en cours en 2016 » et qu’il avait considéré comme « insultant pour le Prophète ». Mais « rien ne permet d’accréditer » sa version car « personne ne se souvient d’un tel incident », a précisé la magistrate.

L’homme, sans domicile fixe, n’est « connu d’aucun service de renseignement », n’a « aucun antécédent judiciaire » et, « à ce stade, nous n’avons pas d’élément de radicalisation mais plutôt le sentiment d’avoir affaire à quelqu’un qui est très religieux, très pieux, très pratiquant », a précisé Mme Denis (…)

Au total, l’autopsie pratiquée dans la matinée a révélé 23 plaies dont cinq à la tête, trois au cou, six au thorax et plusieurs « lésions de défense » au bras (…)

L’homme, qui ne parle que l’ourdou et l’anglais, était en situation irrégulière sur le sol français depuis septembre 2017, son visa étudiant ayant expiré.

Source : Ouest France

NDLR : Toujours cette incroyable volonté de la justice française d’édulcorer en matière de terrorisme islamiste. Précisons que la photo de la femme décapitée est un montange montrant la chrétienne Asia Bibi. Mais comme le dit la magistrate cet homme n’est absolument pas radicalisé !!!



Catégories :France

%d blogueurs aiment cette page :