France : le terroriste islamiste de Strasbourg éliminé, l’Etat islamique revendique l’attentat

Ce vendredi 14 décembre, après l’attentat perpétré mardi soir par Cherif Chekatt, le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, a dressé un nouveau bilan provisoire. Ce dernier fait désormais état de quatre morts. Par ailleurs, quatre personnes blessées sont encore hospitalisées, dont une dans un état jugé critique.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, deux nouvelles personnes ont été placées en garde à vue. Elles font partie de l’entourage proche du terroriste. Le nombre de gardés à vue dans cette affaire est désormais de sept, dont quatre membre de la famille du suspect.

Cherif Chekatt a été abattu par la police jeudi 13 décembre au soir, à Strasbourg. Selon ce qu’affirme l’agence de propagande de l’organisation terroriste, Cherif Chekatt était un « soldat » de l’État islamique, relaie franceinfo, d’après une information de l’AFP, qui s’appuie elle-même sur l’agence de renseignements Site (acronyme de Search for International Terrorist Entities, Institut de recherche d’entités de terrorisme international).

Source : Valeurs actuelles



Catégories :France

%d blogueurs aiment cette page :